dictionnaire coran.png

NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

 

1. Les guillemets sont de nous.

 

2. Roland Laffitte, Le discours scientifique dans la culture arabe, 2020, en ligne sous le titre Le Coran des historiens, expression du déni de la pensée arabe et islamique.

3. Décidément, de tous côtés, la lutte contre ce qu’on appelle « les intégrismes » – et spécialement l’intégrisme islamiste agressif – est l’occasion de tenter une présentation de l’Islam acceptable par la masse des « intellectuels » de la pensée dominante. M. Amir-Moezzi fait partie de ces « intellectuels ». La véritable barrière au déferlement des assauts intégristes est en réalité le recours à l’intellectualité des Soufis et, en particulier, à la somme doctrinale unique d’Ibn ‘Arabî et de son école. Les intégristes, eux, l’ont bien compris, car ils n’ont que faire des appels à la tempérance de ces rationalistes d’arrière-garde complètement dépassés. Ils sont sans doute plus troublés par la contradiction venant de l’intérieur, celle des milieux influencés par le soufisme dans ses manifestations intellectuelles, et qui connaissent l’Islam beaucoup mieux qu’eux.

         

4. La raison n’est qu’un moyen. Son usage peut servir à justifier n’importe quel point de vue. Tout dépend donc des principes, théories, postulats, dogmes, etc. que l’on veut étayer. Le rationalisme historique de certains philosophes repose souvent sur l’idée que Dieu n’existe pas, ou que la Révélation est un leurre, ce qui au fond, est aussi un dogme, car cette affirmation est indémontrable rationnellement.

5. Cf. « Les derniers Hauts Grades de l’Écossisme et la Réalisation descendante », Études Traditionnelles, nos 308, 309, 310.

6.  Article cité, p. 168.

7. Eric Geoffroy, qui a sans doute perçu la difficulté, emploie l’expression plus nuancée d’ « initiateur sibyllin ».

8. À remarquer que la « mort » de Jésus mentionnée dans le Symbole des Apôtres ne l’est plus explicitement dans le credo de Nicée-Constantinople. Les multiples credo se différencient sur ce point tout en affirmant la résurrection (d’entre les morts).

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 18 des Cahiers de l'Unité 

 
 

NOS ÉDITIONS

Revues

Recueils

Livres