René Guénon et la tradition hindoue

René Guénon et la tradition hindoue

Les limites d'un regard

Renaud Fabbri

M. Renaud Fabbri ou les limites d’une compréhension (III & fin)

NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

 

1. Râmani Mohan Chakrabarti, le mari de Shrî Mâ Ananda Mayî, lui demanda par qui et quand il devrait recevoir une initiation. Elle lui indiqua qu’elle l’initierait cinq mois plus tard. Un ami ayant demandé la preuve de sa qualification pour une telle initiation, elle toucha son époux au sommet de la tête. Il entra alors en samâdhi pendant plusieurs heures, déclarant plus tard qu’il éprouva une indescriptible béatitude. Après lui avoir donnée l’initiation (dîkshâ), elle lui conféra un nouveau nom : Bholânâth.

 

2. Matri Vani, Foreword by Mahamahopadhyaya Sri Gopinath Kaviraj, 2011. 

3. Mother Reveals Herself, Delhi, 2010. Cet ouvrage est la traduction anglaise d’un manuscrit bengali qui relate la première partie de la vie de Shrî Mâ Ananda Mayî. C’est la transcription exacte du récit oral qu’elle en fit à son disciple Shrî Bhaiji.

 

4. Nous avons déjà...

 

 

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 15 des Cahiers de l'Unité

NOS ÉDITIONS

Revues

Recueils

Livres