La Reine et l'Avatar

Dominique Wohlschlag 

La Reine et l’Avatar 

mythologie de Krishna

Collection Le Maître et le disciple, 187 pages, Éditions infolio, 2013

le-theatre-de-l’extase.png

Dominique Wohlschlag

Le théâtre de l’extase

Collection Le Maître et le disciple, 160 pages, Éditions infolio, 2018

 

Commentaire Suite (II) (Cf. Cahiers de l’Unité, n° 20, 2020)

 

PLAN

III - La réalisation spirituelle dans le Krishnaïsme

La science traditionnelle des « saveurs » (rasa)

a) La notion de rasa

b) Le Nâtya-shâstra et la doctrine du rasa

c) Abhinavagupta et la doctrine du rasa

d) La doctrine du rasa dans le Krishnaïsme

e) La classification des rasa-s selon Rûpa Gosvâmî

Shringâra-rasa

f) La quête initiatique du rasa originel

 

III - La réalisation spirituelle dans le Krishnaïsme

 

        Les éléments que nous avons examinés jusqu’ici avaient pour but de préciser le « cadre » du Krishnaïsme, en rappelant la fonction de Shrî Krishna dans la tradition hindoue et la place de la bhakti parmi les moyens de réalisation qu’elle propose. Nous pouvons maintenant en venir aux doctrines et aux symboles propres à ce courant traditionnel, non pas pour en donner un exposé complet qui dépasserait l’objet de ce compte rendu, mais en développant quelques points essentiels abordés par Dominique Wohlschlag dans son second livre, Le théâtre de l’extase.

 

La science traditionnelle des « saveurs » (rasa)

 

     Dans les voies initiatiques krishnaïtes du Bengale, la formulation doctrinale du grand mouvement issu de Chaitanya Mahaprabhu, sur lequel nous reviendrons à la fin de cette étude, a été assurée par ceux que l’on appelle les « six Gosvâmî-s », c’est-à-dire six disciples de Chaitanya auxquels on donne ce nom et qui ont eu pour rôle de rédiger les textes doctrinaux majeurs de ce courant : Sanâtana, Rûpa, Jîva, Raghunâtha Dasa, Raghûnatha Bhatta et Gopâla Bhatta Goswâmî ; leurs œuvres représentent plus de deux cent ouvrages en sanscrit. Par la suite, chaque voie krishnaïte du Bengale s’est dotée de ses propres textes de référence qui développent à leur tour la doctrine des Gosvâmî-s dans le sens de sa perspective propre : purement bhaktique pour certaines (c’est le cas des Gosvâmî-s ou des Babajî-s), davantage tantrique pour d’autres (c’est le cas des Sahajiya-s ou des Baul-s).

 

a) La notion de rasa

 

          L’un des dénominateurs communs de cet ensemble de doctrines est le recours continuel à la notion de rasa. Ce terme recouvre plusieurs acceptions. Il peut d’abord signifier la « saveur » ou le « goût » d’une chose, et, par extension... 

Benoît Gorlich

(À suivre)

 

 

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 21 des Cahiers de l'Unité 

 
 
 
krishna

Pour citer cet article :

Benoît Gorlich, Compte rendu des livres : La Reine et l’Avatar, Le théâtre de l’extase Dominique Wohlschlag, Cahiers de l’Unité, n° 21, janvier-février-mars, 2021 (en ligne).

 

© Cahiers de l’Unité, 2021