anges du royaume de france

NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

 

1. Cf. Olivier Dard, Christophe Boutin, Frédéric Rouvillois, Le dictionnaire du progressisime, Paris, 2022.

2. « Certains parlent bien encore de “progrès intellectuel”, mais cette expression, pour eux, est essentiellement synonyme de “progrès scientifique”, et elle s’applique surtout au développement des sciences expérimentales et de leurs applications. On voit donc reparaître ici cette dégradation de l’intelligence qui aboutit à l’identifier avec le plus restreint et le plus inférieur de tous ses usages, l’action sur la matière en vue de la seule utilité pratique ; le soi-disant “progrès intellectuel” n’est plus ainsi, en définitive, que le “progrès matériel” lui-même. » 

       « Ce n’est point de “progrès intellectuel” qu’il peut s’agir à notre époque, mais bien au contraire de décadence, ou mieux encore de déchéance intellectuelle ; et, parce qu’il est des voies de développement qui sont incompatibles, c’est là précisément la rançon du “progrès matériel”, le seul dont l’existence au cours des derniers siècles soit un fait réel : progrès scientifique si l’on veut, mais dans une acception extrêmement limitée, et progrès industriel bien plus encore que scientifique. Développement matériel et intellectualité pure sont vraiment en sens inverse ; qui s’enfonce dans l’un s’éloigne nécessairement de l’autre ; que l’on remarque bien, d’ailleurs, que nous dirons ici intellectualité, non rationalité, car le domaine de la raison n’est qu’intermédiaire, en quelque façon, entre celui des sens et celui de l’intellect supérieur : si la raison reçoit un reflet de ce dernier, alors même qu’elle le nie et se croit la plus haute faculté de l’être humain, c’est toujours des données sensibles que sont tirées les notions qu’elle élabore. Nous voulons dire que le général, objet propre de la raison, et par suite de la science qui est l’œuvre de celle-ci, s’il n’est pas de l’ordre sensible, procède cependant de l’individuel, qui est perçu par les sens ; on peut dire qu’il est au delà du sensible, mais non au-dessus ; il n’est de transcendant que l’universel, objet de l’intellect pur, au regard duquel le général lui-même rentre purement et simplement dans l’individuel. C’est là la distinction fondamentale de la connaissance métaphysique et de la connaissance scientifique ... l’absence totale de la première et le déploiement désordonné de la seconde constituent les caractères les plus frappants de la civilisation occidentale dans son état actuel. » (Orient et Occident, ch. I) 

         

3. « C’est bien vers la fin du XVIIIe siècle qu’apparut, avec Turgot et Condorcet, l’idée de progrès étendue à tous les ordres d’activité ; et cette idée était alors si loin d’être généralement acceptée que Voltaire s’empressa de la tourner en ridicule. » Au XIXe siècle, « sous le nom d’“évolution”, on voulut l’appliquer, non plus seulement à l’humanité, mais à tout l’ensemble des êtres vivants. L’évolutionnisme, en dépit de multiples divergences plus ou moins importantes, est devenu un véritable dogme officiel : on enseigne comme une loi, qu’il est interdit de discuter, ce qui n’est en réalité que la plus gratuite et la plus mal fondée de toutes les hypothèses ; à plus forte raison en est-il ainsi de la conception du progrès humain, qui n’apparaît plus là-dedans que comme un simple cas particulier. » (Ibid.) 

 

4. La Crise du Monde moderne, ch. VI. D’une manière qui fait écho aujourd’hui à une certaine actualité inquiétante, il remarquait également « qu’une des plus notables conséquences du développement industriel est le perfectionnement incessant des engins de guerre et l’augmentation de leur pouvoir destructif dans de formidables proportions. Cela seul devrait suffire à anéantir les rêveries “pacifistes” de certains admirateurs du “progrès” moderne. » (Ibid., ch. VII)

 

5. Cf. Olivier Rey, Une folle solitude. Le fantasme de l’homme auto-construit, Seuil, 2006 - Itinéraire de l’égarement. Du rôle de la science dans l’absurdité contemporaine, Seuil, 2003 - Leurre et malheur du tranhumanisme, Desclée de Brouwer, 2018.

6. Cf. Zigmunt Bauman, La vie liquide, Éditions du Rouergue, 2006.

 

7. C’est d’ailleurs pourquoi l’histoire, dans le domaine scolaire, à défaut d’enseigner les principes dont elle découle, devrait sans doute être enseignée à l’inverse de ce qui est fait, en partant du présent et en remontant dans le passé pour montrer comment il a formé le présent. 

 

8. Cf. La Crise du Monde moderne, ch. I. « Ce qui est tout à fait extraordinaire, c’est la rapidité avec laquelle la civilisation du moyen âge tomba dans le plus complet oubli ; les hommes du XVIIe siècle n’en avaient plus la moindre notion, et les monuments qui en subsistaient ne représentaient plus rien à leurs yeux, ni dans l’ordre intellectuel, ni même dans l’ordre esthétique ; on peut juger par là combien la mentalité avait été changée dans l’intervalle. Nous n’entreprendrons pas de rechercher ici les facteurs, certainement fort complexes, qui concoururent à ce changement, si radical qu’il semble difficile d’admettre qu’il ait pu s’opérer spontanément et sans l’intervention d’une volonté directrice dont la nature exacte demeure forcément assez énigmatique. » (Ibid.)

 

9. Orient et Occident, ch. I.

 

10. Cf. « L’Europe des ténèbres », Cahiers de l’Unité, n° 23, 2021. Inutile de rappeler, par exemple, l’ineptie du pseudo-travail historique d’Ernest Lavisse, un des fondateurs de l’école laïque sous la IIIe République, et son influence délétère.

 

11. Cf. Le Livre de la colonisation de l’Islande (Landnamabok), Introduction, traduction, notes et commentaires de Régis Boyer, Paris-The Hague, 1973. Voir aussi, M.P. Pandit, Mystic approach to the Veda and the Upanishad, Ganesh & Company, 1974. 

 

12. Il serait souhaitable que quelqu’un intervienne sur la page Wikipédia afin de faire enfin disparaître la calomnie selon laquelle « La tradition Nath est une tradition hétérodoxe du shivaïsme tantrique ». Cette absurdité antitraditionnelle provient d’orientalistes qui n’ont pas de qualification pour juger de cette question. Il va de soi que la Nâth sampradâya en tant qu’organisation initiatique est parfaitement orthodoxe.

 

 
Père Stephen Schumacher.png

Le Père Stephen Schumacher, prêtre de l’archidiocèse de Saint-Louis (Missouri), a rejoint les catholiques qui se sont placés entre la statue de saint Louis déjà vandalisée et des centaines de militants Black Lives Matter appelant à sa destruction. (28 juin 2020) © DR

Catholiques américains nettoyant la statue de saint Louis.png

Catholiques américains nettoyant le socle de la statue de saint Louis dégradé par des BLM © DR