La Reine et l'Avatar

Dominique Wohlschlag 

La Reine et l’Avatar 

mythologie de Krishna

Collection Le Maître et le disciple, 187 pages, Éditions infolio, 2013

le-theatre-de-l’extase.png

Dominique Wohlschlag

Le théâtre de l’extase

Collection Le Maître et le disciple, 160 pages, Éditions infolio, 2018

 
Commentaire Suite (III & fin) (Cf. Cahiers de l’Unité, n° 20 et 21, 2020-21)

 

PLAN

Quelques symboles fondamentaux du Krishnaïsme 

a) Le portrait de Krishna

b) La flûte

c) Les pâturages

d) Le « vol des saris » et la « danse du rasa »

Les voies initiatiques fondées sur le culte de Krishna 

a) Vallabha et le Pushtimârg

b) Chaitanya Mahaprabhu

c) Gosvâmî et Babaji

d) Sahajiyâ et Baul

e) Le Shaktisme

Conclusion

 

Quelques symboles fondamentaux du Krishnaïsme 

 

     Comme dans toute voie initiatique, le Krishnaïsme offre à ceux qui suivent cette voie un certain nombre de symboles dont la méditation pourra constituer un support de connaissance et de réalisation spirituelle. Leur présentation intégrale mériterait en soi une étude complète, et c’est pourquoi, dans le cadre de ce compte rendu, nous envisagerons seulement quelques symboles mentionnés par Dominique Wohlschlag dans son deuxième ouvrage, et dont il nous semble possible de tirer encore quelques développements d’ordre ésotérique.

 

a) Le portrait de Krishna

 

          Dominique Wohlschlag consacre tout un chapitre au portrait de Krishna, tiré de l’énumération faîte par Rûpa Gosvâmî des soixante-quatre qualités principales de l’Avatâra. Ces qualités peuvent être physiques (beauté, force, jeunesse, etc.), morales (bravoure, respect, impartialité, etc.), intellectuelles (connaissance, éloquence, humour, etc.) ou divines (immutabilité, omniscience, puissance incommensurable, etc.) (1). Nous nous contenterons ici d’envisager quelques-unes d’entre elles qui nous paraissent plus particulièrement intéressantes.

        La première est celle qui touche la science de Krishna. Il est dit que Krishna est un connaissant, et, surtout, que cette science n’est pas... 

Benoît Gorlich

 

1. Le théâtre de l’extase, pp. 71-91.

 

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 22 des Cahiers de l'Unité 

 
 
 
krishna

Pour citer cet article :

Benoît Gorlich, Compte rendu des livres : La Reine et l’Avatar, Le théâtre de l’extase Dominique Wohlschlag, Cahiers de l’Unité, n° 22, avril-mai-juin, 2021 (en ligne).

 

© Cahiers de l’Unité, 2021