oliphant art islamique.png

NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

 

1. Dans Muslim et Bukhârî.

2. Ajb adh-dhanab, le luz ou « germe d’immortalité », la « particule corporelle indestructible » de l’être (Le Roi du Monde, ch. 7).

 

3. 40 est valeur numérique du mîm, initiale de mawt (mort).

4. L’épreuve la plus terrible de la Fin des Temps sera celle du Dajjal, qui, d’après un hadîth rapporté par Awrah Ibn Mas’ud, « sortira de ma communauté et y restera 40... », ce qu’il commente justement en disant : « Je ne sais pas si ce sera 40 jours, mois, années ou nuits » (Ibn Kathîr, VI, 110).

5. Cf. les 40 jours d’attente d’Adam sans esprit, les 40 jours du Déluge, les 40 années d’errance des Hébreux dans le désert, les 40 jours de marche d’Élie avant d’arriver au Mont Horeb ; les 40 jours de jeûne du Christ et les 40 jours du Carême, les 40 heures de son séjour dans le sépulcre et les 40 jours d’apparition à ses disciples avant l’ascension… 40 joue ainsi un rôle particulier dans les rites mortuaires d’un grand nombre de traditions, puisque c’est le nombre de jours reconnus pour que l’âme soit considérée comme définitivement détachée du corps.

6. Cf. la période de 40 ans de retour de Seth au Paradis, les 40 jours de la station de Moïse sur le Sinaï, les 40 années de règne de David et de Salomon, l’âge de la Révélation chez le Prophète, ou les 40 années du magistère final de Jésus.

7. Cette mesure symbolique ne signifie pas que l’Islam ne possède pas la connaissance du calcul de mesure astronomique universel des cycles cosmiques, dont « tous les nombres cycliques sont en rapport direct avec la division géométrique du cercle », « la base [des périodes cycliques], dans l’ordre cosmique, [étant] la période de précession des équinoxes » (« Remarques sur la doctrine des cycles cosmiques »). En effet, le Cheikh al-Akbar fait de fréquentes allusions, et se livre même à des démonstrations très complexes dans ce domaine de l’astrologie traditionnelle. Cf. à ce sujet T. Burkhardt, Clé de l’Astrologie musulmane (Milan 1974).

8. L’Homme et son devenir, ch. 19.

9. Citations extraites respectivement de « Remarques sur la doctrine des cycles cosmiques », La Grande Triade, ch. 5, et Symboles fondamentaux, ch. 61.

10. Ibid.

11. ...

 

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 27 des Cahiers de l'Unité