porte d'or.png

NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

 

1. L’Heure majeure, à laquelle correspond la « grande Résurrection générale », est celle de la mort du monde actuel. L’Heure mineure, à laquelle correspond la « petite résurrection particulière », est celle de la mort ordinaire de chaque être, à laquelle se rapportent les paroles du Prophète : « Pour celui qui meurt, la résurrection s’est déjà levée » ; et : « Il y a une résurrection pour quiconque meurt ». Mais il y a aussi une troisième mort, et analogiquement une « troisième Heure », la mort « intermédiaire » ou « la mort initiatique volontaire » (al-mawt al-irâdî), qui peut être réalisée en ce monde, à laquelle correspond une « troisième résurrection » ou une « troisième naissance » déterminant le statut de libéré-vivant du Jivan-mukti, et à laquelle fait allusion le hadîth : « Mourrez avant que vous ne mourriez ».

2. Shahâdatan wujûdiyatan, lit. « Témoignage existentiel ».

 

3. Ghayban. Le couple ghayb-shahâdah, signifiant respectivement « ce qui est absent ou caché » et « ce qui est visible ou constatable », est globalement équivalent à celui de ‘adam-wujûd.

4. ...

 

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 23 des Cahiers de l'Unité