NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

 
 
 
 
 
 

1. Vers la Tradition, n° 122, déc. 2010-fév. 2011, pp. 2-13. Dans une note de l’« Éditorial », la Rédaction précisait que « Tous les écrits de René Guénon sont publiés dans notre revue avec l’aimable autorisation de Monsieur Abd el-Wahid Yahya fils et de sa famille. »

 

2. Nous possédons nombre de copies d’écrits manuscrits de René Guénon, dont celui qui nous intéresse ici, ainsi que de ceux dont nous parlerons plus loin.

 

3. Revue Bleue, p. 198.

 

4. Vers la Tradition, p. 10.

  

5. C’est nous qui soulignons dans les deux citations suivantes.

6. Lettre de René Guénon à Michel Vâlsan du 22 juin 1945. 

7. Première partie, ch. Ier.

8. Contrairement à une très fâcheuse et inadmissible innovation adoptée par les membres de la « Fondation René Guénon », qui consiste à remplacer par des minuscules les majuscules mises par René Guénon aux initiales de certains termes présents dans les titres de ses livres, c’est bien avec des minuscules que les mots le et radeau commencent, selon la graphie spéciale retenue par le directeur de cette revue.

9. Rappelons qu’Orient et Occident avait été édité l’année précédente chez Payot. Si certains passages de l’article reprennent évidemment les idées exposées dans ce livre, on remarquera aussi que bien des expressions d’« Orient et Occident » seront intégrées dans La Crise du Monde moderne, qui paraîtra en 1927.

9 bis. L’intérêt de Calmy pour Guénon, à l’époque, pourrait s’expliquer par certaines remarques exposées par Mme Catherine Fhima dans son article : « Au cœur de la “renaissance juive” des années 1920 : littérature et judéité » (Archives Juives, 1/2006, vol. 39). Tout d’abord, à propos de l’importance de la revue Menorah, elle parle de Calmy en ces termes : « En fait, la désignation d’un courant collectif apparaît très progressivement et après que l’on se fut rendu compte qu’un phénomène de recherche et de représentation d’une spécificité juive se produisait et se trouvait à sa source. Jacques Calmy, jeune auteur, note ainsi en 1924 : “partout, la pensée, la sensibilité proprement juives commencent à se manifester”. Effectivement, un nouveau type de revue naissait, non plus exclusivement confessionnelle et communautaire, qui répondait au besoin des intellectuels juifs de cette époque de traduire la nouvelle condition juive, née en partie de l’existence du Foyer national juif en Palestine. » 

       Un peu plus loin, Mme Fhima écrit qu’après la Première Guerre mondiale, « la “deuxième renaissance juive” a alors pris une autre forme, impulsée par la création du Foyer national juif en Palestine et l’échappée identitaire a-religieuse qu’insufflait le sionisme. Cela prit des proportions littéraires inattendues : la question des rapports entre Orient et Occident était relancée et connaissait un regain d’intérêt chez les surréalistes, mais aussi dans les milieux orientalistes, et d’autres milieux littéraires. Une mode s’ensuivit d’où il appert une méprise et un amalgame opérés par de nombreux contemporains, tant juifs que non-juifs, semblant considérer que l’Orient subsumait la condition juive tout entière. »

10. M. Xavier Accart, qui le reprend, l’intitule : « Présentation ». S’il s’agit bien d’une sorte de “présentation”, le titre qu’il lui donne ne se trouve toutefois ni en tête du texte de Calmy ni dans le « Sommaire » de ce numéro. En ces deux endroits, c’est celui de « René Guénon » qui est mentionné. On notera aussi que M. Accart écrit : « l’île Saint-Louis », « que j’ai vus », et qu’il ne va pas à la ligne après : « l’étendue visible. » (Cf. Guénon ou le renversement des clartés, p. 85, Edidit/Archè, Paris-Milan, 2005).

11. « L’Esprit de l’Inde », prévu initialement pour Les Messages d’Orient, d'après le manuscrit autographe, publié finalement dans Le Monde nouveau, aurait paru en juin 1930, selon la première note ajoutée à cet article dans les Études sur l’Hindouisme ; indication identique chez M. Jean-Pierre Laurant, Le sens caché dans l’œuvre de René Guénon, p. 268, L’Âge d’Homme, Lausanne, 1975, et  chez M. Xavier Accart, op. cit., p. 1108.

   « Terrains d’entente entre l’Orient et l’Occident » est l’article qui parut dans La Revue Hebdomadaire, le 22 janvier 1927.

    Quant à la Revue Bleue, elle publia l’article dont nous parlons au début de cette « Postface », puis « Les origines du Mormonisme », le 4 septembre 1926.

 

12. On se demande pourquoi M. Accart, qui n’est habituellement guère avare de références, ne cite pas cette lettre dont il a toutefois extrait le fait « que Guénon trouva “ridicule” » le texte de Calmy (op. cit., p. 85), puis que Calmy était « un juif originaire de Palestine » (p. 108). 

 

13. [Ce livre était en cours d’impression. Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps paraîtra mi-septembre 1945, et sera mis en vente au mois d’octobre.]

 

14. [Ces autres livres, alors inédits, étaient Les Principes du Calcul infinitésimal, Aperçus sur l’Initiation et La Grande Triade.]

 

15. N° 120, juin-août 2010, pp. 2-5.

 

16. Pp. 15-19, Rose-Cross Books, Toronto, Canada, 2013.

 

17. Éditions Kariboo, 2015.

 

18. Recueil, p. 15, n. 1.

 

19. Dans Science sacrée : 

- « Numéro spécial René Guénon », juin 2003 :   

Cours de philosophie : 

« Préliminaires », ch. III : « Les degrés de la connaissance ». 

« Psychologie », ch. Ier : « Objet de la psychologie. Distinction des phénomènes psychologiques et des phénomènes physiques et physiologiques ». Nous avons donné le fac-similé du début des deux manuscrits (p. 420) pour attester notre bonne foi et donner toutes les garanties aux lecteurs. 

« Psychologie », ch. II : « Méthode de la psychologie ». 

« Psychologie », ch. XVII : « L’imagination combinatrice ». 

« L’Enseignement de la philosophie ». Dans cet article alors inédit, René Guénon se présente comme « un professeur de philosophie » ; c’est cette dénomination que nous avons reprise comme titre de notre article (pp. 340-549).

- Nos 5-6, mai 2004 : « L’idée de l’Infini » ; édition établie à partir du manuscrit autographe de René Guénon et de celui copié par  Berthe Guénon (cf. le fac-similé du début de chacun des manuscrits p. 19). Dans la première note de notre « Introduction » à ce texte, il était précisé que « Nous devons à l’amabilité de M. ‘Abd al-Wâhid ibn ‘Abd al-Wâhid Yahyā, ainsi qu’à ses sœurs Mmes Khadîjah et Laylâ, fils et filles de René Guénon, et ses héritiers les plus directs, l’occasion de publier dans Science sacrée des textes et articles du Maître des études traditionnelles. Nous tenons à les remercier publiquement pour cet honneur insigne. Nous leur exprimons aussi notre gratitude pour les facilités qu’ils nous accordent à faire, toujours dans cette revue, des citations tirées de textes non divulgués à ce jour, citations pouvant être mentionnées dans des articles, ou reproduites à part, à titre documentaire » (p. 2). 

- N° 7, septembre 2005 : 

Cours de philosophie : 

« Logique générale », ch. II : « Les principes logiques » (cf. le fac-similé du manuscrit p. 76). 

 

Dans Vers la Tradition : 

- N° 123, mars-mai 2011 :  

Cours de philosophie : 

« Psychologie », ch. III : « La conscience. I Conscience, subconscience, inconscience ». 

- N° 126, déc. 2011-fév. 2012 : 

Compte rendu : Les Penseurs de l’Islam. ‒ III. L’exégèse, la tradition et la jurisprudence, Baron Carra da Vaux, prévu pour la Revue de Philosophie

- N° 127, mars-mai 2012 : 

Cours de philosophie :

« Logique appliquée », ch. Ier : « Définition et division de la logique. Généralités ». 

« Logique générale », ch. II : « Les principes logiques ».

- N° 128, juin-août 2012 : 

Cours de philosophie : 

« Logique appliquée », ch. II : « La méthode mathématique ».

       

        Puisque l’occasion nous est donnée, nous nous permettrons d’ajouter que plusieurs auteurs, alors qu’ils rédigeaient telle ou telle de leurs études, nous ont sollicité pour savoir si René Guénon avait écrit sur certains sujets précis en dehors de ses ouvrages. Dans la mesure où leurs travaux présentaient les garanties d’orthodoxie traditionnelle, nous avons toujours répondu favorablement aux demandes qui nous ont été faites. C’est ce qui explique que l’on trouve dans leurs livres ou articles des passages de Guénon provenant de notre fonds de textes inédits.

20. Dans Science sacrée : 

- Nos 1-2, janv.-août 2001 : 

« Le Roi du Monde », publié dans Les Cahiers du Mois, fév.-mars 1925, nos 9/10, intitulé : « Les appels de l’Orient » (cf. le fac-similé du premier paragraphe de cet article p. 164). 

- « Numéro spécial René Guénon », juin 2003 : 

Compte rendu : De l’Évangélisme au Catholicisme par la route des Indes, de W. Wallace,S. J., publié dans la Revue de Philosophie, mars-avril 1922 (cf. le fac-similé du début de ce compte rendu p. 262). 

Comptes rendus publiés dans la Revue Philosophique, de mai-juin 1919 à nov.-déc. 1921 (cf. le fac-similé du début du premier compte rendu p. 458). 

Philosophumena, ou Réfutation de toutes les Hérésies, Œuvre attribuée à Origène, première traduction française par Ŧ Synésius (Léonce Fabre des Essarts et T Palingénius (cf. le fac-similé de la traduction, écrite par Palingénius, concernant Socrate et Platon p. 608). 

 

Dans Vers la Tradition 

- N° 122, déc. 2010-fév. 2011 : 

« Les Doctrines hindoues », publié dans la Revue Bleue le 15 mars 1924. 

- N° 124, juin-août 2011 : 

« La Kabbale juive ». À défaut d’une édition établie sur le manuscrit, une nouvelle traduction a été faite ; elle s’appuie notamment sur le compte rendu du livre de Vulliaud que Guénon destinait à la Revue de Philosophie, et qui est resté inédit. 

- N° 125, « Numéro spécial Alain Daniélou », sept.-nov. 2011 : 

« Lettres de René Guénon à Alain Daniélou ». Cette édition a été faite en prenant aussi en compte les lettres originales de Daniélou à Guénon, aimablement transmises par le fils de René Guénon (cf. p. 79, n. 2). 

- N° 126, déc. 2011-fév. 2012 : 

Comptes rendus concernant l’Islam et le monde arabe parus dans la Revue de Philosophie, en sept.-oct. 1921 et nov.-déc. 1923. 

- N° 128, juin-août 2012 : 

Cours de philosophie : 

« Logique appliquée », ch. II : « La méthode mathématique ».  

 
 

NOS ÉDITIONS

Revues

Recueils

Livres