LE SYSTÈME EN VII GRADES

Le système en VII grades

Extraits de la correspondance de Clement Sretton (III) 

- Suite I -

(The Speculative Mason, Vol. XLIII, Fourth Issue 1951 and 1952)

29 Juillet 1908 Leicester

 

         La personne qui vous a dit que les Opératifs avaient un rituel avait tout à fait raison, et c’est un très beau rituel. En tant que 6e degré et Maître Reçu (Passed Master) [1], je dois être prudent à propos de ce que je vous dis. Au temps de Salomon, il y avait trois Grands Maîtres pour les sept [degrés] de l’« Équerre » et trois Grands Maîtres pour les sept degrés de l’Arche. (Cf. Freemason 24 août 1907, p. 112). Anderson en 1714 a simplement pris l’ancien système et l’a DÉCOUPÉ et dénaturé. 

         Il n’y a pas beaucoup de différence entre l’ancien premier degré], et le nouveau, sauf qu’ils ne le travaillent qu’à midi le dernier jour de la semaine [2]. Anderson a fabriqué ce conte sur le soleil lorsqu’il a déplacé la réunion à 19 heures. 

         L’ancien second et le nouveau ne sont pas modifiés.

        L’ancien troisième degré est l’ajustement et le marquage [des pierres], et notre degré de la MARQUE y a sa part (Aucun outil de fer n’est autorisé au quatrième degré sur ordre du roi Salomon).

        L’ancien quatrième est le site du Temple et contient une partie de la « Marque », la partie principale de notre troisième degré relative au rejet de la grande pierre d’angle et une partie de l’Arche, de la construction du deuxième temple, et la recherche du centre du premier [temple].

         Le 5e degré est constitué par les contremaîtres.

         Le 6e degré [est constitué par] 15 Maîtres Reçus, mais non encore installés.

         Le septième degré est très semblable à...

       

 

M. C. Debenham

Traduit de l’anglais et annoté par Pierre Notuma

 

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 19 des Cahiers de l'Unité

 
 
 

Pour citer cet article :

M. C. Debenham, traduit par Pierre Notuma, « Le système à VII grades », Extraits de la correspondance de Clement Stretton, Cahiers de l’Unité, n° 19, juillet-août-septembre, 2020 (en ligne).

 

© Cahiers de l’Unité, 2020