Autel de la Chartreuse de Villeneuce-lès-Avignon

NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

 
 
 

1. Voir l’article Quête de Dieu et recherche de modèles. Naissance d’une tradition féminine dans la mystique allemande (XIIe-XIVe siècle) de Laurence Moulinier à l’adresse : halshs.archives-ouvertes.fr

 

2.  Cf. B. Gorceix, p. 49.

 

3. Louise Gnädinger, Encyclopédie des Mystiques rhénans, p. 411.

4. Sur ces deux personnages, voir Encyclopédie, pp. 411-414, et Jundt, Amis de Dieu, pp. 38-60

 

5. Amis de Dieu, p. 81.

6. Amis de Dieu, pp. 78-87.

7. Le Roi du Monde, chapitres VIII, IX et X ; Aperçus sur l’Initiation, ch. II ; Recueil, p. 135 et 137.

8. Sur Rulman Merswin voir Jundt, pp. 140-148 ; Gorceix, pp. 98-104 ; Encyclopédie, pp. 806-810. C’est de ces trois sources que nous tirons les éléments le concernant.

9. P. 90.

 

10. Cf. Le Roi du Monde, ch. IX. Une autre étymologie de grün (Gorceix, p. 277, n. 118) proposée par Chicot qui voit en ce mot « non pas un adjectif de couleur, mais une allitération de Grien », désignant une “grève”, un lit de cailloux, nous semble quelque peu “forcée”.

11. Jundt, p. 255.

12. Ibid. p. 256.

13. Gorceix...

La suite de cet article est exclusivement réservée à nos abonnés ou aux acheteurs du numéro 12 des Cahiers de l'Unité

NOS ÉDITIONS

Revues

Recueils

Livres