Vers la Tradition numéro hors-série décembre 2016

La fonction de l’Islam et le sort de l’Occident (2e partie)

Réponse à  

« L’idée que l’Islam doit dominer la planète »,
de M. Jean-Louis Gabin

Vers la Tradition,

numéro hors-série décembre 2016

NOTES

Cliquez sur le numéro de la note pour revenir à l'endroit du texte

1. Citation d’une lettre à L. Caudron (15 janv. 1935).

 

2. Notamment dans ses articles : « Nécessité de l’exotérisme traditionnel » (É. T. déc. 1947, repris dans Initiation et réalisation spirituelle, ch. 7) ; « Ésotérisme et exotérisme » (Introduction générale à l’étude des doctrines hindoues, IIe partie, ch. 9) ; « L’ésotérisme islamique » (Cahiers du Sud, 1947) et « L’écorce et le noyau » (Le Voile d’Isis, mars 1931), les deux derniers articles constituant les ch. 1 et 2 des Aperçus sur l’ésotérisme islamique et le Taoïsme.

 

3. On peut se demander si M. Gabin, qui a longuement collaboré avec Alain Daniélou, avant de se retourner contre lui après sa mort, n’aurait pas hérité des préjugés hostiles de ce dernier à l’encontre de l’Islam (cf. A. Daniélou, Le chemin du labyrinthe, pp. 158 et 305, Paris, 1981).

 

4. « Nécessité de l’exotérisme traditionnel ».

5. « L’écorce et le noyau » (op. cit., p. 34, n. 1).

 

6. Parmi ces “intellectuels” condamnés par les autorités islamiques, il cite le cas d’un théologien libéral professeur d’études islamiques cherchant à « interpréter le Coran par une herméneutique humaniste », d’un écrivain défenseur des droits de l’homme déclaré apostat, mais aussi d’un « soufi soudanais » plaidant l’abrogation de « toute la partie du Coran révélée à Médine ». Sur la question de l’humanisme, cf. R. Guénon, « Pour un nouvel Humanisme », Cahiers de l’Unité, n° 2 et 3, 2016.

 

7. « Nécessité de l’exotérisme traditionnel ».

 

8. Lettres à L. Cattiaux (8 juin  et 21 oct. 1949).

 

9. Cf. l’étude critique du livre de M. Daniel Bisson, René Guénon, une politique de l’esprit, par M. S. Ibranoff, Cahiers de l’Unité, n° 2, 2016.

 

10. Par exemple, ses vertus spécifiques, des notions comme celles de la foi, ou encore les conceptions théologiques comme celles du « Dieu personnel », de « création » ou de « salut ». Ce point est développé par M. Vâlsan, notamment dans « L’Islam et la fonction de René Guénon », pp. 16-19.

 

11. Lettre au Révérend Père Poucel (14 juillet 1946).

 

12. Lettre du 19 novembre 1934, cf. Cahiers de l’Unité, n° 1, p. 58, Recueil annuel 2016.

 

13. « Ésotérisme et exotérisme ».

 

14. « L’ésotérisme islamique ».

 

15. « L’écorce et le noyau ».

 

16. « L’Islam et la fonction de René Guénon », pp. 19-20.

 

17. « Une instruction sur les rites fondamentaux de l’Islam », É.T. n° 369.

 

18. Épître sur l’Orientation parfaite (É.T. n° 398, p. 245, n. 10).

 

19. Futûhât, ch. 262 et 263, É.T.  nos 396-397.

 

20. « L’écorce et le noyau ».

 

21. Au sujet de l’inexactitude de certaines informations donnés par M. Gabin, on aura aussi rectifié que F. Schuon n’était pas l’« ancien moqaddem » de M. Vâlsan, mais son cheikh (p. 58), de même que ce dernier n’était pas simplement « moqaddem d’une tarîqa soufie » (p. 11), mais qu’il en avait lui aussi la fonction de cheikh.

 

22. Lettre à ...

La suite de cet article est contenue dans l'édition imprimée

du numéro 8 des Cahiers de l'Unité

 

 
 
 
 
 

Porte du mausolée de Sachal Sarmast
© Shameen Khan

NOS ÉDITIONS

Revues

Recueils

Livres